google-site-verification: google4fbd2cc782d0563d.html
France 18 avril 2018  

Révélation transmise à l’Abbé Curicque : « Il me semblait, mon Père, que je vis éclater la révolution d’une manière terrible ; il me semblait voir tout à coup sortir des foules armées dans toutes les rues de Paris et d’ailleurs ; je vis les chemins de fer interrompus par les brigands, et chacun, qui n’avait pas pris ses précautions d’avance, condamné à rester dans sa maison et beaucoup à y être égorgés. (source livre «L’entrée du temps où les âmes se perdront» lulu.com)

Gare de Lille-Flandres 19 avril 2018 blocage des voies par des cheminots ; à environ 300 m des quais, des passagers de deux des trois trains bloqués en gare, bientôt rejoints par ceux du troisième, sont alors descendus le long des voies pour rejoindre les quais, après avoir actionné les sonnettes d’alarme pour l’ouverture des portes, malgré l’interdiction des contrôleurs par haut-parleur. (source sudouest.fr › Sud Ouest Éco › Social)

La CGT indique ne pas avoir appelé à cette action. Mais on sait très bien qu’à un moment donné, lorsqu’un conflit dure depuis longtemps les positions se durcissent. On s’y attendait, au vu de la position du gouvernement et de la malhonnêteté avec laquelle la direction gère ce conflit , explique le secrétaire général CGT cheminots de Lille. (source sudouest.fr › Sud Ouest Éco › Social)

Au Creusot (Saône-et-Loire) la SNCF a regretté que 100 à 150 manifestants aient bloqué les voies dans la matinée du même 19 avril. (source sudouest.fr › Sud Ouest Éco › Social)

Rappelez vous l’acvertissement de Marie Julie Jahenny : Les révolutions sont comme les éruptions volcaniques, elles sont précédées de signes d’alerte.

© 2018