google-site-verification: google4fbd2cc782d0563d.html
France le signal  

Marie Julie Jahenny: Les mois du Sacré Cœur (juin), et de mon sang (juillet), sera le signal des châtiments, la guerre civile.

La virgule entre châtiments et guerre civile retrouvée sur tous les sites sérieux reprenant cette prophétie de Marie Julie Jahenny interpelle à moins de se référer à son autre prophétie : « La grande révolution universelle, le début en sera en France. » ce commencement de correction de la marche d’une humanité qui s’est perdue, par une guerre civile en France.

Chatiments: Il ne s’agit pas d’une vengeance de Dieu en dépit de notre conception de châtiment de cette façon, mais de nous laisser expérimenter nos choix de n’en faire qu’à notre tête en dépit des dangers pour nous. On peut le comprendre peut-être un peu en décriptant le texte de saint Mathieu avec celui du prophète Jérémie.

Combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble ses poussins sous ses ailes..., et vous n'avez pas voulu ! Voici que votre maison va vous être laissée déserte. Je vous le dis, en effet, désormais vous ne me verrez plus, jusqu'à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !(Saint Mathieu chapitre 23)

J'entends Éphraïm qui se lamente: Tu m'as châtié, et j'ai été châtié Comme un veau qui n'est pas dompté; Fais-moi revenir, et je reviendrai, Car tu es l'Éternel, mon Dieu. Après m'être détourné, j'éprouve du repentir; Et après avoir reconnu mes fautes, je frappe sur ma cuisse; Je suis honteux et confus, Car je porte l'opprobre de ma jeunesse. ( Jérémie chapitre 31)

Guerre civile : Lutte armée qui oppose, à l'intérieur d'un État, des groupes importants (classes sociales, ethnies, ou groupes religieux). Lorsqu'une guerre civile est gagnée par les opposants au régime établi antérieurement, ceux-ci l'inscrivent habituellement dans le cadre d'une révolution, qui désigne un changement profond de régime ou de structures. Une guerre civile, de par son ampleur, se distingue d'une révolte ou d’une insurrection au caractère plus ponctuel.( source perspective monde:outil pédagogique des grandes tendances mondiales depuis 1945/école de politique applquée/université de Sherbrooke/Californie)



Le signal d’une guerre civile en France qui était crainte elle-même depuis déjà deux ans, aest sorti au grand jour le 25 juin 2018.

Un groupuscule d'ultra droite radicale s’apprêtait à mener des actions violentes contre des musulmans pour se venger des attentats terroristes en France. Dix personnes sont en garde à vue depuis hier (24 juin). Issues de la mouvance de l'ultradroite radicale, elles étaient organisées pour projeter des actions violentes contre des cibles musulmanes : dix personnes ont été interpellées dans la nuit de samedi à dimanche lors d'un vaste coup de filet antiterroriste.Dans des propos tenus en 2016, Patrick Calvar, alors patron du renseignement intérieur, avait marqué sa préoccupation face à une possible "confrontation entre l'ultradroite et le monde musulman, pas les islamistes mais bien le monde musulman". (source La Dépêche du Midi/ article/ 2018/06/25/)

L’ultra-droite, qu’est-ce que c’est, alors que l’on ne connaît que l’extrême-droite ? Il est fort possible que ce groupe qui se serait auto-baptisé Action des Forces Opérationnelles soit juste un groupe de Français qui, comme beaucoup en France, se préparent à résister, en situation de légitime défense, à une attaque de barbares en cas de guerre civile.(http://resistancerepublicaine.eu/ 2018/06/25)

A quoi pouvant nous s’attendre désormais? Deux avertissements nous furent donnés sur le déclenchement des événements.

Maria Bordoni: Il y aura un mort à Paris et le moment de cette mort sera le signal de la justice divine pour Paris et pour la Frane.

Apparemment ce mort, puisque se sera au début d’une crise universelle sera suivi du grand avertissement annoncé à Garabandal qui nous donnera suffisamment de temps pour être confrontés à la justice de Dieu.

L’extatique de Grenoble: Elle vit Paris qui brûlait et un personnage étendu mort, sans sépulture. Quand on apprendra la mort de ce personnage, qu’on fuie, qu’on se cache, c’est le jour de la justice.

Il semble qu’en voyant Paris en proie à l’insurrection elle visionne une scène quelques jours après la mort d’un personnage qu’on aurait pas encore eu le temps d’enterrer et dont la mort aurait déclenché l’insurrection, une insurrection démarrée dans la capitale et qui s’étendra comme une tainée de poudre, on pense entre autres aux visions sur la bataille de Lyon de la petiteMarie des terreaux.

Cela n’a pas besoin de temps ni de dégradation sociale évidente en cours pour se déclencher . Ce sera peut-être juger comme un cardinal avait jugé la démission du pape Benoît XVI “coup de tonnerre dans un ciel serein”

Je n’ai pas de révélations même si mes rapprochements des prophéties (prospectives) et de l’actualité me font croire que les événements sont imminents, imaginez cependant le terreau que trouvera l’insurrection si le mort à Paris se produit pendant de grands rassemblements populaires festifs sur le territoire national, type 14 juillet ou diffusion de la finale de la coupe du monde de football.

Autre élément : Ceux qui connaissent les prophéties peuvent me dire: Mais que faites vous de celle de soeur Marianne de blois sur la mort d’un grand personnage cachée pendant trois jours; Eh bien si on les relit, il n’y a aucun doute, ses prophéties en concernenent pas notre époque mais l’époque révolue des quelques années ou dizaines d’années qui ont suivi la fin de sa vie.

La guerre civile française qui s’annonce sera très dure, concernant à la fois un affrontement intercommunautaire comme l’annonce le signal du 25 juin et un affrontement social comme l’ont dit l’Abbé Curicque et Marie Julie Jahenny.



© 2018