google-site-verification: google4fbd2cc782d0563d.html
L'année des deux printemps  

Prophétie de l'Abbé Souffrant sur la France:

L'année des deux printemps la République s'écroulera dans le sang.

Et l'actualité des moteurs de recherche ce matin du 17 mars 2018:

Macron face au risque d'un printemps social pourri - Challenges.fr

https://www.challenges.fr/.../macron-face-au-risque-d-un-printemps-social-pourri_5743...
Il y a 13 heures - MACRON FACE AU RISQUE D'UN PRINTEMPS SOCIAL POURRI. Les 36 jours de grève annoncés par les syndicats de la SNCF annoncent un premier printemps difficile pour Emmanuel Macron qui invitait les Français à "penser ... /Photo prise le 22 février 2018/REUTERS/Etienne Laurent POOL New.

Un printemps 2018 dans la même veine que le mouvement social de ...

www.lemonde.fr/.../2018/.../un-printemps-2018-dans-la-meme-veine-que-le-mouvemen...
25 févr. 2018 - Alors que l'exécutif ouvre des chantiers controversés et affiche sa volonté d'aller vite, le climat social est à fleur de peau. Mais les syndicats peinent à faire front commun.

Un printemps social dans la rue ? - 07/03/2018 - ladepeche.fr

https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/.../2754849-un-printemps-social-dans-la-rue.ht...
7 mars 2018 - Demain, 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 15 mars pour «le combat» des personnels des EHPAd (maisons de retraite) et le 22 mars, ce sera toute la Fonction publique et avec les cheminots en tête. Ce printemps social 2018 s'annonce chargé en manifestations.

Social : et si le printemps 2018 ressemblait au printemps 1968 ?

www.europe1.fr › Accueil › politique
23 oct. 2017 - POLITIQUE - Le réseau de DRH Entreprise et Personnel publie une note de conjoncture pour l'année prochaine. Celle-ci alerte sur la possibilité d'un nouveau printemps social l'année prochaine.

Au matin du 3 avril 2018 je cherchais sur internet si les routiers envisageaient de se joindre au conflit des cheminots et je n’avais rien trouvé. Devant les images d’embouteillage à l’entrée des grandes villes diffusées au matin du 4 avril à la télévision française, me disant « Qu’est ce que se serait si les routiers entraient dans la grève !» j’ai repris mes recherches et j’ai trouvé ceci :

Attention : un conflit peut en cacher un autre... Déjà engagé dans une bataille qui s'annonce longue et difficile avec les cheminots, le gouvernement a pris le risque d'ouvrir un nouveau front, avec les routiers cette fois, en évoquant leur prochaine «contribution» au financement des infrastructures. Autrement dit : un retour de feu l'écotaxe. (source
https://www.lesechos.fr/
04/04/2018 publié à 12h49)

C’est sidérant, après avoir provoqués les cheminots, le gouvernement prend le risque de provoquer les routiers.

Comment ne pas penser à la prophétie de Madame Edith Royer ? : « On amasse du bois pour allumer l’incendie. »



© 2018