google-site-verification: google4fbd2cc782d0563d.html
L'aurore boréale du 18 mars 2015  

Marie Julie Jahenny :

Voici le signe qui vous indiquera que le combat est proche pour sauver l'Eglise et sa fille aînée.


D'abord les méchants vont régner victorieusement. Leur volonté ne sera point renversée, avant les époques indiquées dans les extases passées. Après que la victoire des impies aura couvert presque toute la France de sang et de morts (ce qui s'est constaté notamment avec les pertes civiles de la seconde guerre mondiale) la blanche armée de la victoire fendra rapidement ces milliers et ces milliers de triomphateurs coupables qui seront punis. Elle traversera la rougeur de leurs âmes ; mais ils ne changeront ni de pensée ni d'opinion. Le châtiment les aura atteints ; mais ils ne seront pas changés. Ne soyez pas surpris si le rouge de ce signe reste le dernier. Un vendredi à la chute du jour, un signe blanc, à l'ouest de la France, environné d'un rideau de franges diamantées, énorme, l'espace de trois quarts d'heure. Vos demeures en seront éclairées comme par le soleil. Les rues seront aussi claires que dans le jour ordinaire. Au bout d'une demi-heure, une barre rouge se formera, vers l'ouest, cernera la blancheur du signe et en envahira l'éclat de sa lumière. De l'ouest, ce signe remontera un peu ; puis la barre rouge se dissipera, comme par la victoire de la blancheur. Un samedi, entre cinq et six heures. Dès que le signe sera commencé, ne vous étonnez pas ; disposez-vous à en voir fuir dans les abris, en toutes les parties de la France et non d'un seul côté.


Le 18 mars 2015 le contraire une aurore boréale a montré le contraire dans le ciel de Bretagne, une aurore boréale avec du rouge entouré de blanc. Un signe d'alerte un peu avant le signe décrit ?








© 2017