google-site-verification: google4fbd2cc782d0563d.html
La révolte commencée en France???  

Axelle : Soudain l'ordre qui semblait établi vacillera. Attisés par des prophètes de malheurs et démagogues de tous genres les pauvres se révolteront.


Cela reste à confirmer, mais il semble que la révolte soit partie des prisons françaises, l'autre hypothèse étant qu'il s'agit d'un nouveau signe d'alerte un peu plus parlant que d'autres.


Dans les prisons, c'est d'abord la misère qu'on enferme | L'Humanité

https://humanite.fr/dans-les-prisons-cest-dabord-la-misere-quon-enferme-537310

28 mai 2014 - la délinquance des pauvres. » Les étrangers étant les plus touchés par la précarité en France, leur proportion est logiquement plus grande derrière les barreaux. Ils sont aussi frappés par une discrimination bien réelle. 


Une manifestation des gardiens s’est tenue vendredi 12 janvier devant le centre pénitentiaire de haute sécurité français à Vendin-le-Vieil, dans le Pas de Calais où un vétéran d’Al-Qaïda d'origine allemande a blessé jeudi 11 janvier trois surveillants. Les surveillants de la prison de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, se sont joints à cette action de protestation. «On préfère risquer notre paie, que notre vie», ont lancé les manifestants.https://fr.sputniknews.com/france/201801121034719710-france-prison-agression-islamiste-reactions-internet/


Parmi les détenus des prisons françaises, certains obtiennent le statut d’auxiliaire. Ils aident le personnel pénitentiaire dans certaines tâches. Notamment au moment de la distribution des repas. Ce vendredi, à Fleury-Mérogis, l’un d’eux a profité de cette occasion pour se retourner contre un surveillant et l’agresser. http://www.leparisien.fr/essonne-91/agression-d-un-surveillant-a-la-prison-de-fleury-merogis-vendredi-dernier-15-01-2018-7502085.php


des barricades se sont levées un peu partout en France. Opération «prison morte». Les braseros, bûchers de pneus et feux de palettes, symboles des mouvements de surveillants pénitentiaires, ont fait leur apparition dès potron-minet devant les prisons à l’appel des syndicats Ufap-Unsa justice, majoritaire, CGT pénitentiaire et FO pénitentiaire. «On estime que deux tiers des 189 établissements sont concernés par le mouvement. Ils sont touchés à des échelles différentes, qui vont du piquet de grève au blocage total»,déclare l’administration pénitentiaire. http://www.liberation.fr/france/2018/01/15/les-prisons-en-cellules-de-crise_1622648


Le mouvement de blocage des prisons a reçu le soutien de l'Union syndicale des magistrats ui a rappelé que les prisons françaises sont tristement célèbres pour leur vétusté et leur surpopulation et les conditions de détention indignes subies par les détenus se répercutent sur les conditions de travail de ceux qui oeuvrent au quotidien dans ces établissements". https://actu.orange.fr/france/agression-de-vendin-le-vieil-appel-a-poursuivre-les-blocages-de-prisons-mardi-CNT000000VvBfC/photos/des-pneus-brulent-devant-le-centre-penitentiaire-de-vendin-le-vieil-dont-l-acces-est-bloque-par-les-surveillants-le-15-janvier-2018-32670f3efb614923c78014c8e6020431.html


Autre attaque dans les Landes ce lundi : sept surveillants de prison ont été agressés par un détenuau centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan (Landes), rapporte France Bleu Gascogne.Cinq d'entre eux ont été blessés, et parmi eux, trois ont dû être hospitalisés.https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/agression-de-surveillants-en-prison-nouvelle-journee-de-blocage-en-france-7-surveillants-agresses-a-1516083468


Après une journée de mobilisation très suivie lundi 15 janvier, les principau syndicats du personnel pénitentiaire ont appelé à reconduire mardi le mouvement national de blocage des prisons. La démission du directeur de la prison de Vendin-le-Vieil, qu'ils réclamaient depuis plusieurs jours, et le plan pénitentiaire global promis par Emmanuel Macron pour fin février n'ont pas suffi à calmer le mécontentement. https://actu.orange.fr/societe/fait-divers/a-la-une-ce-mardi-16-janvier-lepoint-CNT000000W1EV1.html


Si on est dans la première crise de la France , selon Marie Julie Jahenny, elle durera 28 jours, pas un jour de plus , pas un jour de moins.


A l’origine de ce mouvement, l'agression de quatre gardiens qui ont été blessés jeudi 11 janvier à l'arme blanche par l'islamiste allemand. https://www. Francebleu. fr/ infos/faits-divers-justice/agression-de-surveillants-en-prison-nouvelle-journee-de-blocage-en-france-7-surveillants-agresses-a-1516083468


Si on est dans cette crise reste à savoir si ces 28 jours partent de l'étincelle du 11 janvier ou du mouvement global de protestation du 15 janvier. On ne le saura guère qu'à la fin de celle-ci.


© 2018