google-site-verification: google4fbd2cc782d0563d.html
Pape François et Medjugorje  



Lors de son voyage de retour du Portugal, le 13 mai 2017 au soir, le pape François a répondu aux questions des journalistes sur de larges sujets, en affirmant vouloir donner du temps aux questions, et, interrogé sur Medjugorje:

Toutes les apparitions ou les présumées apparitions appartiennent à la sphère privée.

Elles ne font pas partie du magistère public ordinaire de la foi.

Benoît XVI a lancé une commission présidée par le cardinal Ruini.

Fin 2013, début 2014, j’ai reçu les résultats de la part de Ruini

C’est une commission formée de bons cardinaux, des théologiens.

La commission formée par Ruini est très, très bonne.

Ensuite, il y avait encore quelques doutes à la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Et la Congrégation a jugé opportun d’envoyer toute la documentation aux membres de la feria quarta [un des conseils de la Congrégation.

Y compris des [documents] qui semblaient contre la commission Ruini.

J’ai reçu cela un samedi soir, et cela ne m’a pas paru juste.

C’était comme mettre aux enchères l’enquête Ruini, qui était très bien faite.

Le dimanche matin, le préfet de la Congrégation a reçu une lettre qui demandait, au lieu d’envoyer ces éléments à la feria quarta, de me les envoyer à moi, personnellement, ces opinions.

Et toutes soulignaient la densité de l’enquête Ruini.

Il faut en principe distinguer trois choses.

Les premières apparitions, qui étaient celles des enfants.

L’enquête dit, plus ou moins, qu’il faut continuer à enquêter là-dessus.

Puis les apparitions… les présumées apparitions actuelles, l’enquête a des doutes.

Moi personnellement, je suis plus méchant,

je préfère la Madone mère, notre mère, et non la Madone chef de service, avec des graphiques et qui envoie des messages tous les jours. (…)

Cette femme n’est pas la maman de Jésus.

Ces présumées apparitions n’ont pas tant de valeurs,

je le dis comme une opinion personnelle, mais c’est clair.

Qui pense que la Vierge dirait : ‘venez donc demain à partir de telle heure, je dirai un message à tel voyant’ ?

Non… Il faut distinguer les deux types d’apparitions.

Enfin, troisièmement, le noyau de l’enquête Ruini: le fait spirituel, et pastoral, des gens qui se rendent là, se convertissent, les gens qui rencontrent Dieu et changent de vie.

Il n’y a pas de baguette magique là- bas. On ne peut pas nier ce fait spirituel et pastoral.

Maintenant, il faut voir les choses avec toutes ces données, avec les réponses que m’ont données les théologiens.

J’ai nommé comme évêque un bon évêque qui a cette expérience pour voir comment se passe la partie pastorale,

et à la fin on dira quelque paroles.https://www.cath.ch/newsf/medjugorje-lefebvristes-trump-conference-de-presse-pape-lavion-verbatim/

© 2018