google-site-verification: google4fbd2cc782d0563d.html
Rencontre dans un songe  

En octobre 1965 une dame espagnole demande à Conchita : «Prie pour moi j'ai très peur.» Elle lui répond : « O oui l'avertissement est très redoutable.»


La scène d'un rêve se passe à Lyon : Une église ou une basilique surmontée d'au moins quatre flèches très élancées, en retrait à droite d'un boulevard, elle s'appelle Saint Stanislas, or il n'y a ni église, ni basilique Saint Stanislas à Lyon.. Je me retrouve sur le toit pentu, sujet facilement au vertige dans la vie, je me sens en équilibre et en sécurité cherchant l'ouverture, car je dois entrer, sans la trouver. Puis me voici sur une petite terrasse latérale juste sous le bord du toit de tout à l'heure. Un muret de sécurité la borde, pas davantage d'entrée ici. Je la trouve à gauche, sur la façade, in extremis, tant elle est discrète et sise en un endroit inattendu. Il s'agit d'une porte basse, en bois probablement épais, presque couleur muraille. J'ai frappé. J'ai insisté. Je n'ai pas vu qu'on m'ouvrait, ça s'est fait, c'est tout, sinon je ne me serais pas retrouvé en train de me redresser à l'intérieur. Je me suis senti tout de suite senti accepté et à l'aise dans le hall, par contre je n'ai pas aimé ce que je percevais chez le gardien. Il en émanait quelque chose de malsain. J'en percevais un autre nourrissant les mêmes dispositions à mon égard et j'avais l'intuition d'un troisième en retrait. Invité à le suivre, je le suis sans hésiter certain que cette nocivité qu'ils ne peuvent cacher est contenue. J'arrive aux maître des lieux. Il est assis par terre un peu comme un prince oriental. Si les gardiens avaient une forme d'humains et en étaient peut-être, celui qui l'attendait est un petit singe gris. Cela me semble tout à fait normal, je me fais même la réflexion que ses bras auraient dus être bien plus long que je ne les voyais. Je sais que le maître contrôle les gardiens ; il leur permet juste de laisser suinter leur nature nuisible pour que le visiteur puisse faire ses choix en connaissance de cause. En ce qui me concerne, je suis conquis par ce petit être dont émanent une bienveillance et une connaissance sans limite. Le rêve s'est arrêté sur son émerveillement. (J'avais fait ce rêve la dernière nuit de mai 2011, il est consigné dans mon livre « Colombe blessée»


A l'époque j'avais présumé que le petit singe était le symbole de Dieu, ainsi qu'on le trouve dans certaines cultures. Alors que je me remémorais ce rêve en ce début avril 2017 j'ai pensé que j'avais offert à ma maman il y a bien des années dans ma jeunesse une statuette avec trois petits singes avec dessous ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre» dans la position du petit singe de mon rêve, les singes de la sagesse chinoise. Ainsi mon hôte semble le Dieu un et trine que nous connaissons et aimons.


Les trois singes de la sagesse s'appellent l'aveugle, le sourd et le muet. Plus précisément, leurs noms veulent dire je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire, je ne vois pas ce qu'il ne faut pas voir et je n'entends pas ce qu'il ne faut pas entendre, car si l'on respecte ces conditions, le mal nous épargnera. https://chine.in/guide/singes-sagesse_1199.html


Quant aux trois gardiens dont émanait une nocivité, ils semblent correspondre à la façon dont Satan essaie de se faire croire trine lui-même.


Au XIIe le diable apparu à un frère de l'ordre des prémontrés portant trois têtes et prétendant qu'il était la Trinité. La première surprise passée ce frère pris conscience d'une mauvaise odeur. Il démasqua le diable qui s'enfuit aussitôt. http://www.persee.fr/doc/ rscir_ 0035-2217_1998_num_72_2_3440


Le prénom Stanislas vient du slave stan, « se dresser », et slaw, « gloire ». Cette gloire qui se dresse, est-ce celle de saint Stanislas qui se fête le 11 avril.


De là à penser que nous allons vivre une rencontre, celle du grand avertissement, qui loin de nous apeurer nous laissera émerveillés, si nous nous y rendons avec confiance et amour, qu'elle puisse avoir lieu le 11 avril, deux jours avant le grand miracle, tout cela n'est qu'une hypothèse que personne n'est obligé d'endosser.


Cela donnerait un autre éclairage sur la responsabilité pour Conchita d'annoncer le miracle alors que l'avertissement ne s'est pas encore produit.


Cela laisserait le temps de s'accomplir à un événement qui détournera beaucoup de monde de Garabandal entre l'annonce de Conchita et le grand avertissement, peut-être en réaction à son annonce.


Par contre cela laisse encore voilé pourquoi Conchita a dit que quand elle annoncera le miracle pour une fois l'information passera.

© 2017